Déc 10 2017

La lettre du président du 10 décembre 2017

Les choses avancent.

Comme vous le savez, Christophe a signé un accord de « common law » le 26 octobre et nous avons pu, grâce à vous, payer à la République dominicaine l’indemnisation de 30000 $ prévu dans la conciliation.

C’était la première étape à franchir pour que Christophe puisse demander son extradition de République dominicaine. Cette demande est parvenue à la France cette semaine. A ce stade, il n’est plus que du ressort de la France de mettre en œuvre la procédure de transfèrement qui fera revenir Christophe sur le sol national.

Dans ma dernière lettre d’il y a un mois, je m’interrogeais sur la célérité avec laquelle nos ministères diligenteraient ce dossier. Grâce à leur collaboration avec notre avocat, Me Monod, je dois admettre que nos attentes n’ont pas été déçues.

Très cordialement.

Le président de l’ASCN
Philippe Peseux
president.ascn@gmail.com

L’image contient peut-être : texte
ASCN – Association de Soutien à Christophe Naudin
Communauté

Lien Permanent pour cet article : http://soutenir-christophe-naudin.fr/2017/12/10/la-lettre-du-president-du-10-decembre-2017/

Nov 22 2017

Communication du SNPNC du 13/11/2017

Air France Tract – A la une

A la suite d’accusations proférées par une passagère, nos collègues du vol AF 228 du 29 octobre 2017 à destination de Buenos aires, ont vécu 48 heures d’angoisse.

En effet ils se sont vus successivement interpellés par des forces de police, interrogés dans des conditions bafouant les droits fondamentaux, inculpés et pour certains incarcérés pour finalement être relâchés sans explications.

Dans l’intérêt de notre profession et de nos collègues concernés le SNPNC ne pouvait rester sans réagir.

C’est pourquoi nous avons écrit le 09 novembre dernier à l’Ambassade d’Argentine en France, aux Ministères des affaires étrangères et des transports afin de demander qu’une enquête soit ouverte.

Nous étudions actuellement avec nos avocats les possibilités de recours juridique pour obtenir réparation du préjudicie subi par nos collègues et par la profession.
(…)

 

#christophenaudin #freenaudin #republiquedominicaine #najayo#visiteprison

 

Lien Permanent pour cet article : http://soutenir-christophe-naudin.fr/2017/11/22/communication-du-snpnc-du-13112017/

Nov 20 2017

Message de Christophe Naudin

Christophe vous écrit

Lors de leur visite de novembre, Polo et Brigitte Cavé ont été chargé par Christophe de vous transmettre le message suivant :

A mes amis proches,
Aux amis que je ne connais pas encore,

Quelle que soit la raison qui vous a conduit à rejoindre de près ou de loin l’action de l’ASCN, que ce soit par refus de l’injustice et de l’arbitraire, que vous l’ayez fait pour épauler ma famille ou pour mon humble personne, je vous dois une reconnaissance éternelle.

Je vous suis redevable jusqu’à la fin des temps. Pas seulement pour l’aide matérielle que vous avez la générosité de manifester mais aussi, et surtout, pour le soulagement de vous savoir à mes côtés en ces temps difficiles.

Votre présence m’est essentielle. Elle m’a donné l’énergie de résister à tous les affronts de ces horribles mois et la force de faire face aux humiliations quotidiennes. Grâce à vous, grâce à votre combat, rien n’a pu m’atteindre.

Je devine en vous des cœurs nobles pour qui l’équité n’est pas un vain mot.

Jamais je ne pourrai vous remercier comme vous le méritez. J’ai beau chercher, je ne trouve pas.

J’espère que vous saurez accepter que je vous dise (pour le moment) simplement :

MERCI
Du fond du cœur.

Christophe Naudin

#christophenaudin #freenaudin #republiquedominicaine #najayo #visiteprison
L’image contient peut-être : 1 personne, gros plan
ASCN – Association de Soutien à Christophe Naudin
Communauté
Envoyer un message

Lien Permanent pour cet article : http://soutenir-christophe-naudin.fr/2017/11/20/message-de-christophe-naudin/

Nov 18 2017

COMPTE-RENDU DE VISITE à NAJAYO des 11 & 12 NOVEMBRE 2017

Arrivés à Punta Cana le Vendredi 10 vers 18h locales.
Voiture de location récupérée.
2h30 d’autoroute de nuit jusqu’à Saint-Domingue avec toutes les particularités locales :
Voitures ou motos à contre-sens, nombreux véhicules verrouillés à gauche à 70 km/h (donc on dépasse très souvent par la droite), souvent sans lumières, clignotants inconnus, 3 voitures sur 4 toujours pleins phares, même sous la pluie, etc … Donc exercice très sportif.
Arrivée sans encombre à destination.
Samedi 11 matin, arrivée à la prison de Najayo (30 km) à 8h, pour entrer les premiers à 9h.
L’incontournable et pétillante L… est là. Nous lui remettons les journaux pour Christophe (il nous est interdit de les passer).
Cette fois-ci, nous passons les filtres (et la fouille) très facilement, les autorisations ont été bien transmises.
Nous retrouvons Christophe dans le Réfectoire, aminci et un peu plus fatigué que lors de notre visite en Juin. La détention commence à peser réellement, malgré l’espoir enfin sérieux d’un
retour proche en France. Salutations de quelques prisonniers. Commande des 3 empanadas standards hyper salées et grasses du Samedi, mais si différentes de l’éternel quotidien.

Transmission des dernières nouvelles et des événements proches à venir, la matinée passe assez vite, il est déjà 11h, la fin des visites est annoncée.
Pause déjeuner dans la voiture. Pour être encore les premiers pour l’après-midi.
Après 14h, les mêmes contrôles et fouilles, nous retrouvons Christophe au même Réfectoire, qui se remplira continuellement jusqu’à devenir extrêmement bruyant. Nous finirons en parlant très fort, à s’en casser (réellement) la voix. Mais Christophe savourera une énorme glace au chocolat bien bien sucrée. Décidément, c’est fête aujourd’hui !
Pourtant, les sujets évoqués ont été intenses.
Christophe s’interroge fortement sur certaines suites envisagées liées à son retour.
La journée aura été épuisante.
16h, fin de la visite, à demain !
Retour sur Saint-Domingue où nous avons le bonheur de retrouver Madame D…, officiellement bien placée pour apporter directement à Christophe ses nécessaires de toilette et divers produits d’entretien. 2 heures de discussion autour de tous les sujets concernant la situation de Christophe.

Dimanche 12. Najayo 8h encore, mais nous ne sommes plus du tout les premiers :
Journée des femmes (pour les besoins des hommes …). Elles seront au moins 300 !
On profite d’un créneau (Merci encore, L…), Brigitte bien avant moi puisqu’elle est femme, mais l’accueil est très différent de la veille.
On nous annonce d’emblée qu’il n’y a pas de visite prévue aujourd’hui pour Christophe.
Discussion serrée et très insistante (nous savons et affirmons que les autorisations ont été données). On nous laisse enfin passer, puis fouille très appuyée côté femme.
Mais … …
Cette visite est prévue dans le QHS (Quartier de Haute Sécurité) où est enfermé Christophe.
Arrivés à 2 mètres de Christophe (2 grilles entre nous), un Superviseur nous annonce qu’on ne peut pas rentrer dans le QHS, et que Christophe ne peut en sortir ! Longues discussions jusqu’à l’arrivée du sous-Directeur, qui lui, très aimable, nous explique que l’interdiction vient du souhait de protection de l’intimité des femmes de cette journée spéciale (cela nous fut pourtant autorisé en Juin dernier), mais autorise alors la rencontre dans l’entrée du QHS où se trouvent un canapé à
peu près correct et 2 fauteuils. Formidable ! Ouf !
6 heures d’échanges : vécu, évènements passés, situation actuelle, avenir envisageable, …
Au fil du jour, nouvelles empanadas pour le petit déjeuner puis à 13h repas pour nous 3.
Grande première énormément appréciée par Christophe : Depuis 21 mois de détention sans fruits ni légumes, 1er bol de SALADE ! Assaisonnée ! C’est Broadway !
Il nous faudra repartir à 15h pour reprendre l’autoroute vers Punta Cana, à nouveau la boule au ventre de sortir libres en le laissant derrière ses barreaux.
Mais on le sent revigoré, heureux d’avoir parlé Français pendant 2 jours, d’avoir pu échanger très profondément sur tous les sujets qui le travaillent dans sa situation.
Fatigué, même un peu usé forcément, il reste manifestement toujours combatif.
Déjà 21 mois de détention épouvantable, il reste solide, vif, courageux.
Dimanche était nettement plus détendu, de bons moments partagés malgré le terrible contexte.
Il nous faut souligner, à plusieurs occasions, un soutien incontestable et très appuyé de la
communauté Française en RD, tant pour nous que pour Christophe.

Brigitte & Polo CAVÉ

#christophenaudin #freenaudin #republiquedominicaine #najayo#visiteprison

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes souriantes, montagne, lunettes_soleil, ciel, selfie et plein air
ASCN – Association de Soutien à Christophe Naudin
Communauté

Lien Permanent pour cet article : http://soutenir-christophe-naudin.fr/2017/11/18/compte-rendu-de-visite-a-najayo-des-11-12-novembre-2017/

Nov 14 2017

MERCI AUX PILOTES DE LIGNE

Vous avez été nombreux à répondre à notre appel de fonds destiné à acquitter la fin de la procédure de détention de Christophe en RD. L’ASCN souhaite particulièrement et chaleureusement remercier la communauté des pilotes de ligne de France et d’Europe qui ont généreusement contribué en se mobilisant massivement.
Bien entendu comme nous l’avons constaté, les professionnels de l’aéronautique n’ont pas été les seuls à se mobiliser et c’est là un très bel exemple de solidarité et de fraternité que nous saluons. C’est aussi la démonstration que pour une immense majorité d’entre vous, l’intégrité morale et la probité de Christophe ne sont pas contestables.
Un grand merci à vous tous en attendant que nous puissions accueillir Christophe prochainement en terre de France.

#liberté #christophenaudin #freenaudin #republiquedominicaine #ascn

L’image contient peut-être : une personne ou plus et costume
ASCN – Association de Soutien à Christophe Naudin
Communauté

Lien Permanent pour cet article : http://soutenir-christophe-naudin.fr/2017/11/14/merci-aux-pilotes-de-ligne/

Nov 09 2017

La lettre du président du 9 novembre 2017

La lettre du président du 9 novembre 2017

SENSATIONNELS !

VOUS AVEZ ÉTÉ SENSATIONNELS !

Grâce à vous, nous avons pu collecter dans la semaine les sommes nécessaires pour payer les 30000 $ à la République dominicaine et les honoraires de Me Valerio.

Je m’en veux un peu car nous n’avons pas pu comme nous le souhaitions remercier chacun d’entre vous personnellement. Devant l’afflux de vos dons, la tâche s’est avérée insurmontable. Aussi, je profite de cette page pour vous féliciter pour votre engagement, chacun à la hauteur de ses moyens.

Quelle belle preuve de solidarité et de refus de l’injustice ! Vous êtes formidables !

Les sommes ont été virées lundi à l’avocat de l’ASCN, Me Stephen Monod, qui s’est déjà chargé du transfert auprès de Me Valerio. D’ici la fin de la semaine, celui-ci règlera les dommages à la République dominicaine (avec les garanties nécessaires) afin que la France puisse entamer la demande d’extradition telle que prévue dans l’accord du 12 octobre.

Nous ne devons pas lâcher la pression ! Il faut maintenant que les institutions des deux pays fassent vite pour permettre à Christophe de retrouver son pays, sa famille et vous-mêmes, ses amis qui lui êtes restés fidèles, à défaut d’une totale liberté de mouvement. Nos efforts ne devront pas se relâcher mais le dialogue avec la justice française sera plus serein. Nous n’en doutons pas.

ENCORE UN GRAND MERCI A VOUS TOUS !

Très cordialement.

Le président de l’ASCN
Philippe Peseux
president.ascn@gmail.com

#liberte #freenaudin #republiquedominicaine #psx #christophenaudin#naudin

L’image contient peut-être : ciel et plein air
ASCN – Association de Soutien à Christophe Naudin
Communauté

Lien Permanent pour cet article : http://soutenir-christophe-naudin.fr/2017/11/09/la-lettre-du-president-du-9-novembre-2017/

Oct 30 2017

La lettre du président du 29 octobre 2017

Chers amis,

VITE !

Si vous avez lu la presse (mal informée) de cette fin de semaine, vous comprendrez que pour espérer revoir Christophe en France rapidement il faut faire vite !

Reprenons.

Comme annoncé dans ma dernière lettre, Christophe s’est présenté devant le juge Vargas (président de la cour plutôt que devant Mme le juge Romero de la 7e chambre d’instruction) ce 26 octobre pour signer un accord de « common law » le condamnant à 5 ans d’emprisonnement et 30.000€ d’amende pour « trafic d’êtres humains et drogue (?) ». Le président Vargas a homologué cet accord préparé par Me Valerio et le procureur Guzman.

Si vous vous souvenez bien, le précédent accord n’avait pas été validé car la peine ne semblait pas assez lourde face aux motifs retenus. Qu’à cela ne tienne, l’accusation a repris le même texte mot à mot en modifiant les charges. On bricole comme on peut en République dominicaine.

L’acte d’accusation est entièrement à charge. Aucun témoignage en faveur de Christophe n’apparaît mais un fatras de compilations d’articles de presse, de témoignages partiaux et d’enregistrements vidéo qui ne prouvent rien. Bien sûr, aucun officiel français ou étranger, aucun collaborateur qui auraient pu témoigner de la probité de Christophe n’ont été convoqués au cours de ces 21 derniers mois. Aucun trafic de substances illicites n’a pu être démontré, ni même d’enrichissement personnel. Qu’à cela ne tienne : on condamne Christophe à une peine de 5 ans quand l’article 71 du code pénal dominicain prévoit une peine de 2 à 5 ans. Pour Christophe, ce sera 5 ans. Point !

La presse dominicaine a écrit que Christophe est satisfait. En sommes-nous bien sûrs ? Certainement soulagé d’entrevoir une issue à ce calvaire, Christophe apparaît maintenant aux yeux de tous coupable de crimes qu’il n’a pas commis. Pire, on peut aisément imaginer les brimades que vont lui réserver les surveillants de Najayo convaincus par la chose écrite d’avoir affaire à un authentique gangster. Comment pourrait-il être pleinement satisfait, lui qui n’a fait que prendre acte d’une signature qui n’est qu’une reconnaissance de culpabilité ?

A ce compte-là, si les fins limiers dominicains avaient fouillé encore un peu, ils auraient découvert que c’est encore Christophe qui a assassiné le Président Kennedy. Le ridicule ne tuant pas, on peut tout se permettre.

Cet accord prévoit l’extradition de Christophe vers la France moyennant quelques procédures judiciaires et diplomatiques et surtout LE PAIEMENT RAPIDE DE L’AMENDE DE 30.000€.

Vous l’avez donc compris, IL FAUT FAIRE VITE.

Nous faisons à nouveau appel à votre générosité pour nous aider à rassembler AVANT LA FIN DE LA SEMAINE la somme de 30.000€ à laquelle viendra s’ajouter le solde des honoraires à régler à Me Valerio.

Un millier de dons de 30 à 50 € et le processus de retour pourra s’enclencher. Même sans aller jusque-là, LE MOINDRE EURO DE VOTRE PART SERA UN BARREAU QUI SAUTERA DE LA CELLULE SORDIDE QUI ENFERME CHRISTOPHE DEPUIS PRESQUE DEUX ANS.

N’OUBLIONS PAS QUE LES PETITS RUISSEAUX FONT TOUJOURS LES GRANDS FLEUVES.

Vous pouvez adresser un chèque bancaire à l’ordre de l’ASCN à :

ASCN
B.P. 22
03160 BOURBON L’ARCHAMBAULT

ou effectuer un virement sur notre compte PAYPAL :

association@soutenir-christophe-naudin.fr

Christophe vous en sait déjà gré.

Très cordialement.

Le président de l’ASCN
Philippe Peseux
president.ascn@gmail.com

#christophenaudin #freenaudin #libérernaudin #ascn #republiquedominicaine

Lien Permanent pour cet article : http://soutenir-christophe-naudin.fr/2017/10/30/la-lettre-du-president-du-29-octobre-2017/

Oct 23 2017

Le saviez-vous ?

Christophe Naudin est criminologue, docteur de la Sorbonne, ancien chercheur-enseignant pour l’Université Paris 2 Panthéon-Assas. Formateur pour la police nationale et la gendarmerie nationale, il a exercé pendant 20 ans dans de nombreux pays sur les cinq continents dans le cadre de la coopération technique policière et de défense. Inspiré par la radiologie médecine légale il est le premier à avoir publié en 1996 et 2009 une doctrine technique en imagerie radioscopique de sûreté. Sa méthode est désormais reconnue et reprise dans de nombreux pays. Il est spécialiste reconnu des problèmes de sûreté, notamment de la protection du transport aérien ainsi que de la criminalité identitaire.

Bibliographie :

Identités criminelles: la vérité interdite éditions PUF 2015
Usurpation d’identité. Fraudes, menaces et parades – août 2011

Sûreté mode d’emploi. Tome 1 – De l’imagerie radioscopique à la détection de traces, tome 2 – De de la connaissance théorique à la mise en pratique empirique, éditions Ellipses, 2011

Histoire de l’identité individuelle – d’hier et de demain, éditions Ellipses, 2009

Sûreté aérienne, la grande illusion, éditions La Table ronde, mars 2007

Histoire de l’identité individuelle d’hier et de demain, éditions Ellipses, 2009

Alias, le nouvel empire des crimes d’identité, éditions La Table ronde, février 2005

#christophenaudin #republiquedominicaine #identitéscriminelles
#suretémodedemploi #alias #freenaudin

L’image contient peut-être : 2 personnes

Lien Permanent pour cet article : http://soutenir-christophe-naudin.fr/2017/10/23/le-saviez-vous/

Oct 19 2017

La lettre du président du 19 octobre 2017

Chers amis,

Loin des diatribes vénéneuses véhiculées sur les réseaux sociaux par quelques individus mal intentionnés à la moralité discutable et toujours prêts à se poser en accusateurs ou en donneurs de leçons, nous avons pu tenir notre conférence de presse en toute sérénité face à un auditoire attentif à l’exposé factuel et chronologique des péripéties qui nous préoccupent depuis 21 mois… et plus encore.

Les médias présents ont apprécié d’être enfin informés directement et sans interprétation scabreuse de la situation de Christophe et du comment-on-en-est-arrivé-là. Malheureusement, les rédactions sont toujours peu enclines à publier un reportage sur le sort de Christophe et aucun article (exceptée la publication d’une communication de Me Vey à la demande de l’AFP et reprise par Ouest France) n’est paru sur notre intervention. Saurons-nous un jour d’où vient cette omerta ?

Me Valerio et le procureur Guzman se sont entendus sur un nouvel accord (le quatrième !) qui sera présenté pour validation devant la 7e chambre d’instruction du tribunal de St Domingue le 26 de ce mois.
Il est quand même extraordinaire que Christophe en soit réduit à devoir plaider coupable de crimes qu’il n’a pas commis pour espérer sortir « rapidement » de cette prison sordide.

Quoi qu’il en soit, nous encore une fois pendus à la décision de la « justice » dominicaine jusqu’au 26 octobre. Dans l’optique d’une validation, il appartiendra à la France de réclamer immédiatement le rapatriement de Christophe sur notre sol national.

Rendez-vous est pris dans une semaine.

Très cordialement.

Le président de l’ASCN
Philippe Peseux
president.ascn@gmail.com

#ASCN #chrsitophenaudin #freenaudin #republiquedominicaine

L’image contient peut-être : 1 personne

Lien Permanent pour cet article : http://soutenir-christophe-naudin.fr/2017/10/19/la-lettre-du-president-du-19-octobre-2017/

Oct 11 2017

Possible accord avec la justice dominicaine pour Christophe Naudin

Article de presse de Ouest France 09/10/2017 suite à la conférence de presse et aux interviews des avocats.

Les avocats espèrent d’ici trois semaines un accord avec la justice dominicaine pour le retour en France de leur client, ont-ils annoncé lundi.

La « stratégie » du cabinet Dupond-Moretti & Vey, en charge de la défense, est de « pousser le parquet dominicain à signer un accord » dans les « quinze jours, trois semaines », a déclaré lundi à l’AFP Me Antoine Vey, près de cinq mois après le refus d’un juge dominicain d’homologuer un premier accord conclu en avril avec le parquet dominicain.

« On n’a pas encore la proposition formelle » de l’accord, mais « l’objectif premier » est le retour de Christophe Naudin, a précisé Me Vey.

« Il va y avoir du mouvement »

Faute d’entente sur le nouvel accord d’ici « quinze jours, trois semaines », « il va y avoir du mouvement sur le dossier Naudin », a promis l’avocat. Le cabinet pourrait notamment « saisir le comité des droits de l’Homme et des Nations unies (au sujet) des divers manquements » de la procédure.

Mais avant, les avocats de la défense veulent « donner la possibilité à la justice dominicaine de régler ce litige ». « A part la volonté de faire un exemple et de masquer certaines irrégularités, il n’y a rien qui s’oppose à l’homologation de cet accord », a affirmé Me Vey.

Christophe Naudin, en état de « perpétuelle inquiétude » entre les murs du quartier de haute sécurité de la prison de Najayo, a « perdu 35 kg » alors qu’il présente une santé fragile, se sont alarmés plusieurs membres de son comité de soutien (ASCN) lundi lors de la conférence de presse.

#conferencedepresse #christophenaudin #freenaudin

Lien Permanent pour cet article : http://soutenir-christophe-naudin.fr/2017/10/11/possible-accord-avec-la-justice-dominicaine-pour-christophe-naudin/

Articles plus anciens «

Voir plus d’éléments