Mar 26 2017

Adhérez !

 

Bonjour,

Comme je l’annonçai dans un mail du 18 mars, l’Association de Soutien à Christophe Naudin est à la recherche de nombreux adhérents pour représenter un poids médiatique et politique (liens vers les statuts de l’association et le bulletin d’adhésion à la fin de l’article).

De plus, comme vous pouvez l’imaginer, nos besoins financiers sont conséquents et je remercie déjà ceux qui nous ont rejoint depuis une semaine.

Dans cet appel, j’ai oublié de préciser qu’outre la cotisation que nous avons fixé à 30 €, il est possible à ceux qui trouveraient cette somme trop pénalisante pour leur budget (ce que nous pouvons comprendre) de nous soutenir malgré tout pour des oboles plus modiques.

Sans devenir adhérent à l’ASCN, même 5, 10 ou 20 € seront les bienvenus. Il n’y a pas d’aide trop modeste et Christophe apprécie tout geste de votre part.

Car c’est d’un homme intègre dont nous parlons aujourd’hui.

Bordelais d’origine, Christophe est marié et père de deux garçons. L’aîné est étudiant en biologie, le second prépare une carrière de pilote de ligne. Christophe lui-même est titulaire d’une licence de pilote professionnel qualifié vol aux instruments et des certificats du brevet français de pilote de ligne obtenus pour mieux appréhender cette profession avec laquelle il savait vouloir collaborer.

Docteur en droit et chercheur, Christophe Naudin fit le constat d’une corrélation entre la fraude documentaire et le terrorisme organisé. Il fut alors le précepteur de nouvelles méthodologies en sûretés aérienne et aéroportuaire. Parmi celles-ci, citons le contrôle biométrique, l’utilisation des bodyscans, le principe du personnel de confiance dans les aéroports et les avions et de passager connu mises en oeuvre par la TSA (Transportation Security Agency) américaine.

En créant Sûreté-International à la fin des années 90, Christophe Naudin devint le partenaire de nombreuses sociétés de formation de personnels de sûreté, d’exploitants d’aéroports internationaux, de compagnies aériennes (il rédigea, entre autres, le manuel de sûreté d’Air Mauritius) ainsi que de l’ONU et de l’UE pour lesquelles il effectua de nombreuses missions en Afrique et en Amérique centrale sans parler de ses innombrables contributions aux différents corps d’état français tout gouvernements confondus.

Intègre, soucieux de la déontologie et pourvu d’un sens aigu de l’équité, Christophe Naudin ne supporte pas la tyrannie et l’injustice. C’est pour contrer celles-ci qu’il s’engagea volontairement auprès de Philippe Heneman (alors président de l’Association de Soutien à Pascal et Bruno) pour témoigner en tant qu’expert reconnu lors de l’instruction judiciaire en République Dominicaine suite à la saisie sur l’aéroport de Punta Cana de produits stupéfiants à bord d’un Falcon 50 exploité par la compagnie aérienne SN-THS.
A ce stade, il peut être utile de revenir sur les faits.

Le 20 mars 2013, deux pilotes de ligne (Bruno Odos et Pascal Fauret) étaient arrêtés par la brigade anti-drogue de la République Dominicaine (DNCD), au motif que les bagages appartenant à leurs passagers contenaient des substances illicites. Notons que si l’on inculpe tous les pilotes de ligne qui ont transporté à leur insu des produits stupéfiants dans l’avion dont ils sont consignataires à l’occasion d’un vol commercial – puisque c’est bien de cela qu’il s’agit – le transport aérien serait cloué au sol faute d’opérateurs. En droit international, la convention de Chicago protège la corporation contre ce genre d’excès.
Témoin direct durant deux ans des nombreuses irrégularités qui entachèrent cette instruction et le procès qui s’ensuivit, Christophe aurait mis en place, en octobre 2015, une procédure afin de soustraire les pilotes à leur contrôle judiciaire mensuel sur l’île de Saint-Domingue. Revenus en France, ceux-ci ont fait savoir par leurs avocats à Madame la juge d’instruction Saunier-Ruellan qu’ils se tenaient à la disposition de la justice française. La République Dominicaine promet alors publiquement des représailles judiciaires à l’encontre des personnes dont les noms sont reportés dans les médias français.

Continuant d’exercer sa fonction de directeur de formation à Caps Training, Christophe se rendit en Egypte en février 2016 comme il avait l’habitude de le faire plusieurs fois par an depuis trois ans. Le 4 février 2016, alors qu’il est en Egypte depuis 4 jours, Christophe Naudin était arrêté au Caire à la demande des autorités dominicaines.

Il a été extradé vers la République Dominicaine et reste incarcéré sur deux accusations aberrantes :

  • La « traite d’êtres humains » qui suppose le recours à la force, à la contrainte, aux menaces ou à l’abus de vulnérabilité, et l’intention de transporter des personnes aux fins d’exploitation (prostitution, esclavage, prélèvement d’organes, etc.).
    Christophe Naudin n’a exercé aucune violence, aucune menace, n’a exploité personne.

 

  • Le « trafic de migrants » n’est pas plus probant puisque les deux pilotes n’étaient pas des migrants en République Dominicaine mais des Français qui voulaient revenir en France pour se mettre à la disposition de la justice française.

D’autres constats édifiants interpellent :

Lors de la première audience à St Domingue, 10 irrégularités ont été relevées par Me Valerio – l’avocat dominicain de Christophe – concernant l’extradition de l’Egypte vers la République Dominicaine :

 

  1. Un mandat d’arrêt est généralement établi contre une personne qui est définitivement condamnée avec toutes les voies de recours épuisées. Ce n’est pas le cas de Christophe Naudin.2. A défaut, il faut au moins que les investigations soient terminées pour permettre une accusation précise et des charges précises. Dans le cas de Christophe Naudin, on est allé chercher un citoyen étranger sans avoir initié d’enquête. Un fax et une simple revue de presse constituaient le dossier de demande d’extradition.3. La demande d’extradition se fonde uniquement sur les déclarations de Christophe à la presse au retour des deux pilotes en France.4. Christophe Naudin, lors de l’exfiltration des pilotes, n’a pas pénétré sur le territoire dominicain. Il était dans les eaux internationales puis sur le territoire français.5. Les deux chefs d’accusation figurant sur le mandat d’arrêt « traite d’êtres humains » et « trafic de migrants » sont grotesques car les deux pilotes souhaitaient rentrer dans leur pays. Il y avait donc consentement et l’entrée sur le territoire national de deux ressortissants français n’est pas illégale.

    6. La décision d’extradition a été prise par le Ministère public alors que, dans la procédure dominicaine, elle ne pouvait être prise que par un juge.

    7. La demande d’extradition devait relever de la Cour suprême avec possibilité de se défendre et de s’y opposer.

    8. La validité territoriale du mandat d’arrêt est limitée au district de Saint Domingue. Il n’avait aucune valeur à l’international.

    9. Ce type de mandat ne pouvait s’appliquer qu’à une personne résidant sur le territoire dominicain.

    10. Le ministère des affaires étrangères dominicain devait faire parvenir la demande d’extradition à la France. Il n’en a rien fait et pourtant la France a laissé faire…

Toutes ces irrégularités ont été admises par le juge. Une seule aurait pu justifier sa remise en liberté et son retour en France, mais pourtant Christophe Naudin est toujours incarcéré.
A présent, il est urgent de soustraire Christophe des mains de la justice dominicaine.

Notre première mission est de ramener Christophe parmi les siens dont il est injustement séparé depuis trop longtemps. Il est incarcéré dans des conditions abominables, dans un manque total d’hygiène, privé de l’accès aux soins élémentaires alors qu’il souffre de nombreux maux et que ses médications lui sont régulièrement retirées par l’administration pénitentiaire locale.

Vous l’aurez compris, l’ASCN a besoin de ressources : avocats, voyages vers St-Domingue, relationnel, ressources pour les enfants de Christophe, etc… car chaque geste d’attention envers Christophe et sa famille, l’aide à conserver l’espoir et l’envie de se battre contre l’iniquité de sa situation.

 

En nous rejoignant, vous nous donnerez du poids et nous permettrez de subvenir à l’essentiel.
Le Syndicat National des Pilotes de Ligne, l’Association des Professionnels Navigants de l’Aviation nous ont déjà épaulés sans parler de l’engagement fort du sénateur O. Cadic et du député S. Coronado et de certaines personnes dont je tairai le nom pour l’instant par discrétion. Elles se reconnaîtront.

Simplement 30 € ! Nous avons fixé le montant minimum de la cotisation annuelle – en souhaitant qu’il n’y en ait pas d’autre – à l’ASCN à 30 €. C’est à la fois peu et énorme si nous sommes nombreux.

 

Pour adhérer à l’association et aider Christophe, il vous suffit de remplir le formulaire joint et de le retourner accompagné de votre règlement à l’adresse suivante :

 

A.S.C.N.

Philippe PESEUX

B.P. 22

03160 BOURBON L’ARCHAMBAULT

ou

president.ascn@gmail.com    si vous préférez la correspondance dématérialisée.

… et mieux encore : parlez-en autour de vous (famille, amis, collègues) pour fédérer de nouveaux adhérents !

Vous pouvez aussi personnellement témoigner votre soutien en lui écrivant :

 

Monsieur Christophe Naudin

A bons soins de Monsieur le Vice Consul

Calle Las Damas

42 Santo Domingo

République dominicaine

 

Toutefois, restez prudent dans vos propos, le courrier étant censuré par l’administration pénitentiaire.

Au nom de Christophe, je vous remercie chaleureusement.

 

Lien vers les Statuts : Statuts ASCN

Lien vers le formulaire d’adhésion : demande d’adhésion

 

Pour l’ASCN

Le président

Philippe PESEUX

+41 799 233 791

president.ascn@gmail.com

Lien Permanent pour cet article : http://soutenir-christophe-naudin.fr/2017/03/26/adherez/

Avr 28 2017

Compte-rendu de l’audience du 27 avril 2017

La 7°chambre d’instruction du tribunal de Saint Domingue a finalement décidé de reporter l’audience destinée à confirmer l’accord dit de « jugement abrégé » signé par Christophe NAUDIN et les représentants de la justice Dominicaine, en raison de l’absence de la Juge titulaire.
Le Ministère Public et la Défense se sont entendus pour exiger de la Magistrate en intérim, une suspension d’audience jusqu’au 17 Mai 2017.

La suite donc dans 3 semaines … Minimum.

#justice #Naudin #RD #audience #saintdomaingue

L’image contient peut-être : 1 personne, gros plan

Lien Permanent pour cet article : http://soutenir-christophe-naudin.fr/2017/04/28/compte-rendu-de-laudience-du-27-avril-2017/

Avr 25 2017

Compte rendu de la rencontre avec Christophe Naudin à la prison de Najayo le 15 et 16 avril – par Pascal Rousseau.

Je suis arrivé à Saint Domingue jeudi 13 avril 2017 vers 21h (heure locale).
Une voiture de location m’attendait à l’aéroport, ce qui m’a permis de me rendre sans difficulté, avec l’aide d’un GPS, à l’hôtel habituel situé dans le quartier colonial.

La journée du vendredi 14 fut consacrée à la préparation du sac mensuel pour Christophe que je remettrai le lundi 17 avant de reprendre l’avion pour Paris.
Pour ceux qui l’ignorent, les familles peuvent déposer une fois par mois (le dernier mercredi du mois) un sac pour les prisonniers contenant uniquement des produits d’hygiène et exceptionnellement quelques livres et vêtements.
La nourriture est totalement proscrite ainsi que les appareils électroniques.
La préparation est minutieuse et contraignante.
Si les règles ne sont pas respectées, Christophe ne reçoit pas ses affaires.

Samedi 15 avril, je suis arrivé à la prison de Najayo à 8h30 pour une visite prévue à 9h mais je n’ai été admis qu’à 9h30.
J’ai trouvé Christophe très amaigri, dans un grand état de solitude et manifestement pas en bonne santé.
Suite à la prise de certains médicaments, il a quand même repris quelques kilos.
Les visites du samedi se sont déroulées dans le réfectoire de 800 places, très bruyant, aucune fenêtre, que des barreaux partout.
Nous nous sommes assis sur des bancs en béton pas très confortables et partagés avec d’autres familles.
C’est la première fois que Christophe a été autorisé à descendre de son quartier de haute sécurité.
Il fait très chaud et les pseudos ventilateurs brassent la crasse en suspension.
J’ai trouvé Christophe très fatigué du bruit permanent, que j’évalue aux environs de 100 décibels, nuit et jour, ce qui l’empêche très souvent de dormir malgré les boules Quies.
Les gens crient pour se parler et Christophe a sans doute perdu une partie de son audition.
La plupart des gens le saluent militairement et son surnom est : « commandante ».
On m’a demandé de partir à 11H15 au lieu de 11H30 soit une visite de 1h35 au lieu de 2H30.
L’après-midi, fort de cette expérience, je me suis présenté à 13H30 pour faire la queue et on m’a refusé l’entrée.
J’ai finalement pu rentrer dans la prison à 15H pour en ressortir à 16H, soit une heure de visite au lieu de deux !
Morale de l’histoire, il faut être très en avance et insister auprès des surveillants.

Le dimanche 16, je suis arrivé à 8h30 sous un soleil de plomb avec une queue importante d’environ 250 mètres composée uniquement de femmes dont certaines ont des vertus spéciales, sachant que les hommes sont interdits de visite depuis janvier.
Nouveau refus, nouvelle protestation pour pouvoir finalement entrer à 9H30.
Exceptionnellement, nous avons été autorisés à nous rencontrer dans le couloir de Haute Sécurité avec des barreaux partout et une surveillance permanente.
Christophe a pu me remettre un sac de livres.
J’ai partagé avec Christophe le repas qu’il a tous les jours depuis 1 an :
Poulet, bananes frites et riz mal lavé.
Imaginez ce repas 1 fois par jour depuis 500 jours !
C’est de la nourriture de survie, ce qui m’a été confirmé par d’autres détenus.

J’ai passé à Christophe tous les messages que certains d’entre vous ont transmis à l’ASCN.
Christophe a été très touché par les personnes du bureau d’Antony, certains militaires qui se reconnaîtront CS PB et les autres pilotes de différentes compagnies ainsi que les PNC sans oublier certains journalistes de chaînes de télévision et de radios bien connues qui se reconnaîtront également.
Tous ces encouragements l’ont énormément touché car il a beaucoup de difficulté à recevoir du courrier et, qui plus est, à en envoyer.

Lundi 17 avril, j’ai récupéré à l’ambassade de France, les affaires qui n’avaient pas été données dans le sac du mois de mars.
Ensuite, je suis allé rendre visite à Madame Domino ainsi qu’au Vice-consul de l’ambassade de France en République Dominicaine, à Saint Domingue.

Merci à vous tous.
Attention à vos commentaires sur les réseaux sociaux qui peuvent s’avérer néfastes pour Christophe, surtout en ce moment.
Nous attendons son retour.

Pour sa famille, pour laquelle j’ai une pensée très particulière,
Pour ses amis et les personnes qui le soutiennent sans faille.

Pascal Rousseau.

#Naudin #Amnesty #International #Ambassadedefrance#AmnestyInternational #republiquedominicaine #Najayo #prison

L’image contient peut-être : ciel, nuage et plein air

Lien Permanent pour cet article : http://soutenir-christophe-naudin.fr/2017/04/25/compte-rendu-de-la-rencontre-avec-christophe-naudin-a-la-prison-de-najayo-le-15-et-16-avril-par-pascal-rousseau/

Avr 21 2017

Recherche volontaires bénévoles

Bonjour,

L’ASCN recherche des volontaires bénévoles pour rendre visite à Christophe à Saint Domingue en République Dominicaine lors d’un week-end.
Les candidats ou candidates (le dimanche étant normalement réservé aux femmes sauf permission exceptionnelle) doivent si possible répondre aux conditions suivantes :

– Se prévaloir de l’ASCN
– Avoir un passeport en état de validité pour encore au moins 6 mois
– Être titulaire d’une carte de crédit internationale (ça peut être utile)
– Posséder un téléphone fonctionnant à l’étranger (l’ASCN peut toutefois y subvenir, si besoin)
– Parler au minimum l’anglais basique ou l’espagnol primaire
– Avoir l’habitude de voyager dans des pays…exotiques ! (ça peut aider)

En règle général les visiteurs partent le jeudi ou le vendredi de Paris, rendent visite à Christophe samedi et dimanche toute la journée, réalisent quelques courses et complètent le sac mensuel de produits d’hygiène le lundi matin avant de le déposer à Madame Domino, conseiller consulaire en République Dominicaine, avant de repartir pour Paris le lundi soir par le vol de 21h.
Le programme est chargé mais Christophe a besoin de ces visites, d’abord pour le côté pratique et pour pouvoir récupérer ses traitements médicaux et pour lui permettre de s’évader quelques heures de ses conditions carcérales.

Alors, n’hésitez pas à faire acte de candidature auprès de l’ASCN ou à poser vos questions par commentaires auprès de Vincent Furon (alouette2@orange.fr) qui organise de main de maître le déroulement de ces déplacements.

Bien à vous

Pour l’ASCN
Le président
Philippe Peseux

#Naudin#Amnesty#InternaRésultat de recherche d'images pour "avion air fr"tional#Ambassadedefrance#AmnestyInternational

Lien Permanent pour cet article : http://soutenir-christophe-naudin.fr/2017/04/21/recherche-volontaires-benevoles/

Avr 19 2017

Le procès de Christophe est fixé au 27 avril !

Concernant la procédure pénale contre Christophe Naudin, la 7ème cour d’instruction du district national se réunit le 27 avril.
Christophe Naudin, accusé de trafic illicite de migrants, a accepté sa culpabilité dans ces événements en signant un accord avec le ministère public. Il devra purger une peine de cinq ans de prison sur le territoire français.

L’accord prévoit que Christophe Naudin doit payer une amende de RD $ 1 million 500 mille (30 000 €) à l’état dominicain, pour violation de l’article 2 de la loi 137-03 sur le trafic illicite de migrants et 265 et 266 du code pénal de la République dominicaine sur la traite des d’êtres humains.

Il devrait également présenter des excuses publiques à la nation dominicaine pour avoir aidé à la fin non autorisée du contrôle judiciaire de deux pilotes français.
Après avoir plaidé coupable pour l’évasion des pilotes et Bruno Odos et Pascal Fauret , l’accusé doit faire face à un bref procès pénal, dont la décision ne peut être portée en appel par l’une des parties.

http://www.elcaribe.com.do/2017/04/18/juicio-abreviado-naudin-sera-27-abril

Votre soutien est essentiel.
Merci d’être mobilisés à nos côtés !

#Naudin #Amnesty #International #AmnestyInternational#Ambassadedefrance

Lien Permanent pour cet article : http://soutenir-christophe-naudin.fr/2017/04/19/le-proces-de-christophe-est-fixe-au-27-avril/

Avr 12 2017

Interview de l’avocat Dominicain de Christophe, Maitre Valerio.

N’hésitez pas à aller le voir, et au besoin les sous titres sont disponibles.

Pour l’ASCN
Le président
Philippe Peseux

#Naudin #Amnesty #International #AmnestyInternational#Ambassadedefrance

Lien Permanent pour cet article : http://soutenir-christophe-naudin.fr/2017/04/12/interview-de-lavocat-dominicain-de-christophe-maitre-valerio/

Avr 10 2017

FLASH INFO : DES NOUVELLES POSITIVES / le retour enfin programmé !

Voici le communiqué de presse qui a été envoyé aux médias ce jour.
!! Nous vous demandons ne pas émettre d’opinion et d’avis à la suite du communiqué pour ne pas compliquer l’avancée des négociations. Merci à tous pour votre implication et votre compréhension !!

« L’expert aéronautique et criminologue français Christophe Naudin a signé vendredi soir un accord avec le Parquet dominicain permettant d’envisager son retour rapide en France.

Aux termes de cet accord, le Français a accepté de plaider coupable de l’infraction de « trafic de migrant », qualification retenue par le Parquet dominicain pour sanctionner sa participation à l’opération qui avait permis aux deux pilotes Pascal Fauret et Bruno Odos, de quitter la République dominicaine alors qu’ils y étaient soumis à une mesure de contrôle judiciaire, dans l’attente de leur procès en appel.

Une peine de cinq ans d’emprisonnement a été imposée à Christophe Naudin, étant précisé que cet accord permettrait de solliciter la mise en oeuvre de la Convention bilatérale franco-dominicaine, selon laquelle les condamnés peuvent exécuter leur peine dans leur pays d’origine. Naturellement, Christophe Naudin pourra également bénéficier de mesures d’aménagement de peine, conformément à la loi française.

La conclusion de cet accord fait suite à la visite en République dominicaine, au mois de mars dernier, des conseils de Christophe Naudin, Me Eric Dupond-Moretti et Me Antoine Vey, qui s’étaient rendus sur place et travaillent depuis plusieurs mois à la recherche d’une solution négociée, en lien avec les autorités judiciaires dominicaines et la représentation diplomatique française.

L’accord doit être prochainement homologué par le tribunal de Saint Domingue, cette dernière étape permettant ensuite de demander le rapatriement du citoyen français dans le cadre des accords internationaux entre les deux pays.
Contact »

http://www.20minutes.fr/societe/2047055-20170410-republique-dominicaine-christophe-naudin-signe-accord-obtenir-transfert-france

http://www.europe1.fr/societe/air-cocaine-christophe-naudin-a-signe-un-accord-pour-etre-transfere-en-france-3289949

http://www.bfmtv.com/police-justice/christophe-naudin-detenu-en-republique-dominicainepourra-purger-la-fin-de-sa-peine-en-france-1139496.html

#naudin #republique #dominicaine #libération #justice #prison

Lien Permanent pour cet article : http://soutenir-christophe-naudin.fr/2017/04/10/flash-info-des-nouvelles-positives-le-retour-enfin-programme/

Avr 06 2017

Histoire à mettre en parallèle avec celles de nos amis : HAROLD LAWRENCE DAVIS

HAROLD LAWRENCE DAVIS, dit LARRY, est le représentant de son père QUENT DAVIS, armateur.
(À 43 ans, de nationalité américaine, vivant à Houston (Texas), il est marié et père de deux jeunes garçons de 9 et 12 ans).

En 2009, Quent Davis achète un bateau, le PRECON EXPRESS, un vraquier de 55 mètres battant pavillon Tanzanien, aux fins de transporter toutes sortes de marchandises dans la zone Caraïbe, principalement 300.000 gallons de gas-oil.

En 2015, la femme de Quent, mère de Larry, tombe gravement malade. Afin de s’occuper d’elle, Quent et Larry décident de louer le bateau coque nue (Dry Lease) c’est à dire sans équipage.

JOSEPH HYNDS, broker Hondurien, devient le locataire du bateau en janvier 2016 pour des tranches de périodes semestrielles.
J. HYNDS arme le navire d’un nouvel équipage.

Larry gère ses affaires depuis Houston où il vit.

Le dimanche 28/02/2016 le transitaire travaillant sur le navire au port du Sans Soucis à Santo Domingo, téléphone au propriétaire du bateau afin que son représentant se rende immédiatement en République Dominicaine pour une inspection surprise décidée par les autorités locales.

Le lundi 29/02/2016, Larry est sur place et se rend directement sur le bateau pour y rencontrer la DNCD (Dirección National de Control de Drogas) dominicaine ainsi que la DEA (Drug Enforcement Agency) américaine.
Il coopère pleinement et répond à toutes les questions en apprenant qu’une tonne de cocaïne (3m3) a été trouvée à bord – quoique personne d’autre que les policiers de la DNCD n’ait vu la drogue.

La police dominicaine place les sept membres d’équipage en détention alors que J. HYNDS est introuvable.

Toute la semaine, Larry va aller de bureaux en bureaux à la Procuradoria (Parquet National) jusqu’à ce qu’on lui signifie qu’il peut rentrer aux Etats-Unis le 4 mars 2016.

Mais le samedi 5 mars 2016, il est arrêté à l’aéroport de Las Americas après avoir enregistré ses bagages, au moment où il franchit le filtre de police.

Motif : complicité de trafic de stupéfiants et tentative de fuite.

Emprisonné à la prison de Ciudad Nueva le jour même, il devra quitter sa cellule dès le lendemain pour faire place aux mesures de sureté exceptionnelles dues à l’arrivée de Christophe NAUDIN.

Le PRECON EXPRESS est saisi par les autorités dominicaines et restera à rouiller pendant un an dans le port.

Larry fut rapidement transféré à la prison de San Pedro de Macoris pour 3 mois qui se transformeront en 12 dans des conditions très dures.

Ne parlant pas espagnol, Larry a été soulagé d’être transféré à Najayo le 25 mars 2017 où il a fini par rejoindre Christophe NAUDIN dans le quartier de haute sécurité.

Larry est accompagné par un comité de soutien présidé par Sean BUCKLEY.

Larry n’a jamais revu sa mère décédée pendant sa détention.
Joseph HYNDS a totalement disparu et n’a pas été interpellé.

Pour l’ASCN
Le président
Philippe Peseux

#Naudin #Amnesty #International #AmnestyInternational#Ambassadedefrance

Lien Permanent pour cet article : http://soutenir-christophe-naudin.fr/2017/04/06/histoire-a-mettre-en-parallele-avec-celles-de-nos-amis-harold-lawrence-davis/

Avr 03 2017

Lettre au bureau d’Amnesty International à Londres

Le 18 mars, l’ASCN a adressé au bureau d’Amnesty International à Londres une lettre rédigée par notre ami Pierre Cavé (l’un des piliers de notre association) détaillant les conditions d’arrestation et de détention de Christophe.

 

Vous trouverez, ci-après, la réponse du bureau caribéen de l’organisation en date du 27 mars.

Bien entendu, nous avons répondu que ces démarches élémentaires avaient déjà été effectuées auprès du Ministère des affaires étrangères et de l’Ambassade de France à Saint Domingue.

 

Thank you for contacting Amnesty International and for your interest in the human rights situation in the Dominican Republic.

Amnesty International is a non-governmental organization whose mandate is to document and campaign against grave abuses of human rights in the world. We are independent of any government, political ideology, economic interest or religion and are funded mainly by our membership and public donations. Given our limited resources Amnesty International is not in a position to provide legal representation in individual cases. We advise you to secure legal representation in Mr. Naudin’s case. We also recommend to contact the French authorities in the Dominican Republic for them to provide with consular support in his case.

 Kind regards,

Caribbean Team

 

Toutefois, nous ne sommes pas seuls en République dominicaine.

  1. le Vice-Consul Sobanski et Mme Nicole Domino des services consulaires français à Saint Domingue nous sont un relais précieux, spécialement lors des déplacements des visiteurs de Christophe. Nous profitons de cet encart pour les remercier chaleureusement.

 

Pour l’ASCN

Le président

Philippe Peseux

 

Lien Permanent pour cet article : http://soutenir-christophe-naudin.fr/2017/04/03/lettre-au-bureau-damnesty-international-a-londres/

Mar 30 2017

Compte-Rendu de ma 2ème Visite à Christophe NAUDIN

Compte-Rendu de ma 2ème Visite à Christophe NAUDIN
au Centre Pénitencier de NAJAYO

Visites effectuées les :
Ø Samedi 18 mars 2017
Horaires : 10.00 – 12.00 & 14.00 – 16.00
 
Durée des entretiens 2 x 2 heures
Ø Dimanche 19 mars 2017
Horaires : 10.00 – 15.00
Durée de l’entretien : 5 heures
 
 
Arrivé à Saint-Domingue (SDQ) par le Vol AF741 le jeudi 16 mars 2017 à 19h15 locale (00h15 Heure Française), je rencontrai dès le lendemain matin à 11h30 à l’ambassade de France le Vice-Consul M. Stéphane Sobanski.
 
Nous avions rendez-vous afin d’échanger des affaires personnelles de Christophe :
J’apportai avec moi les produits de première nécessité préparés par son épouse Michèle, quant au Vice-Consul, il me remettait d’un côté des articles n’ayant pas été autorisés par le centre pénitencier de Najayo, s’agissant notamment d’une règle de calcul aéronautique et documentation aéronautique ainsi que d’une polaire de couleur verte ; de l’autre, une corbeille artisanale confectionnée spécialement par les détenus que Christophe tenait à offrir à son épouse.
Nous avons également échangé quelques instants sur le cas de Christophe, le vice-consul étant persuadé qu’il lui faille accepter les conditions d’un accord proche sur lequel je reviendrai lors de mon entretien avec Christophe…
RENCONTRES et ENTRETIENS avec Christophe
 
J’ai donc pu rendre visite à Christophe le samedi matin (10h00-12h00), le samedi après-midi (14h00-16h00) ainsi que le dimanche toute la journée de 10h00 à 15h00 (jour dédié à la visite
des « Femmes ») où nous avons pu déguster ensemble en guise de petit-déjeuner des « Empanadas » accompagnées d’une eau minérale puis en début d’après-midi, j’ai enfin pu partagé ce frugal repas qui fait son quotidien, le « Poulet rôti-cramé-riz » (pénurie de
banane)…Glace au dessert… vous pensez bien je me suis fait un plaisir d’inviter notre hôte !
 
Ce qu’il faut savoir, c’est que normalement, pour toute personne extérieure rendant visite à un détenu, les visites sont accordées soient pour le Samedi matin OU le Samedi après-midi OU le
Dimanche en journée…
Ce qui m’a valut le samedi après-midi un 1er refus des gardiens mais également le Dimanche.
J’ai bien évidemment insisté auprès de ces messieurs afin de leur faire entendre que ces visites étaient exceptionnelles, que nous venions de France et que tout « était en accord avec le Vice –Consul de l’Ambassade de France et de la Direction du Centre Pénitencier » …force est de constater que cela ouvre toutes les portes…
 
Santé-Nourriture-Hébergement-Conditions de (sur-)vie…Etat d’esprit…
 
Santé
Christophe m’est apparu en un peu meilleure forme que lors de notre précédente rencontre.
Le traitement et les médicaments prescrits par sa soeur, le Dr Caroline Naudin, et reçus – aléatoirement – lui ont permis de se « refaire une petite santé »…
Un peu mieux physiquement mais aussi intellectuellement, il est toujours très vif d’esprit, analyste redoutable – et pour cause – en ce qui le concerne…
 
Nourriture
Aux dernières nouvelles, l’état dominicain n’ayant payé les prestataires depuis plusieurs mois, la nourriture fait défaut, le marché noir explose.
 
Hébergement
Pas de changement, pas d’amélioration, les nuits sont fraîches. Si Christophe dispose bien de draps envoyés par son épouse, il n’a pas de couverture et doit, aux heures les plus fraîches de
la nuit (02h00-07h00), s’emmitoufler dans ses 2 serviettes de toilettes…attendant inlassablement l’arrivée tant attendu du nouveau jour avec sa chaleur matinale…
 
Conditions de vie
Aucune amélioration depuis ma précédente visite, les conditions se sont mêmes détériorées entre Noël 2016 et le jour de l’An où il y a eut une pénurie importante d’eau ; je vous laisse imaginer d’ici les conditions sanitaires des détenus…
 
Etat d’esprit
J’avoue que je suis parti visiter Christophe fermement décidé à lui faire entendre qu’il ne devait plus attendre, et accepter absolument le compromis proposé par M. Guzman, l’essentiel étant qu’il rentre le plus rapidement en France pour retrouver son épouse, ses
enfants et ses proches. Puis, après m’être entretenu avec notre ami pendant ces 2 jours, je suis rentré à Paris bien déterminé à aider l’association pour que nous puissions, tous ensemble, nous mobiliser et faire entendre au gouvernement français notre détermination quant à un retour imminent de Christophe.
 
Lundi 20 mars, j’ai eu une rencontre importante avec Mme Nicole Domino, conseillère consulaire en République dominicaine, qui a eu la gentillesse de m’accorder un entretien.
Mme Domino intervient auprès de l’ Ambassade de France. Elle rend visite à Christophe tous les mois et lui est d’un grand soutien.
 
 
Fait dans le seul but de vous informer
« Mobilisons-nous pour accueillir prochainement notre Ami Christophe NAUDIN sur le sol de France ! »
le 25 mars 2017
Bien Cordialement,
Vincent FURON

Lien Permanent pour cet article : http://soutenir-christophe-naudin.fr/2017/03/30/compte-rendu-de-ma-2eme-visite-a-christophe-naudin/

Mar 28 2017

CHRISTOPHE N’EST PAS ARRIVE SEUL D’ÉGYPTE

Nous l’ignorions jusque là, mais Christophe, lors de son extradition illégale d’Égypte vers la République Dominicaine, était porteur d’un passager clandestin.

A savoir un alien non déclaré, logé dans ses intestins.
Probablement récupéré au cours de son éprouvante détention dans les geôles Égyptiennes, modèles de confort et d’hygiène comme chacun l’imagine, les symptômes ressentis, notamment de violentes douleurs abdominales, ont été décrits avec précision à sa sœur Caroline Naudin, Docteur en médecine.
A l’aide d’un de ses amis, gastro-entérologue (que nous remercions), ils ont adressé en février dernier un questionnaire médical assez pointu que nous avons communiqué de façon confidentielle.
Le diagnostique est tombé et les mesures d’expulsion ont été immédiatement mises en œuvre.

Vincent furon, lors de sa visite à Najayo a apporté un cocktail thérapeutique adapté, qui semble t’il a fait des merveilles.
Les antibiotiques ont même résolu d’autres petits inconvénients.
Christophe va donc mieux physiquement après une année de souffrances.
Comme quoi les visites régulières sont très utiles.
Question légitime que certains se poseraient : n’y a-t-il pas de médecin à Najayo ?
Réponse : Oui, il y en a un. Toutefois l’école de pensée médicale en République dominicaine est de laisser faire la nature dans tous les cas. C’est plus simple et ça coûte moins cher.

Bonne semaine à tous,

Ps : Merci à Alexis, Caroline et Jean-Pierre pour leur aide précieuse,

Fabrice Naudin

#dominicana #justice #ONU #humanrights #Naudin #ASCN #otage #presidentielle2017

Lien Permanent pour cet article : http://soutenir-christophe-naudin.fr/2017/03/28/christophe-nest-pas-arrive-seul-degypte/

Articles plus anciens «

Voir plus d’éléments